"Mieux vaut être haï pour ce que l'on est, qu'aimé pour ce que l'on n'est pas."
André Gide, Journal 1889-1939
Religion et minorités sexuelles
Sur cette page:  LE DOSSIER, France-Antilles, 22 Septembre 2012, p 12, 13
Une petite majorité des maires contre le mariage

Sur les 34 maires à la Martinique que nous avons interrogés une majorité d'entre eux affirment leur rejet de l'idée
de mariage des homosexuels. En réalité ils sont qu'une vingtaine à ne pas envisager célébrer l'union de deux
personnes de même sexe. Les autres (14) affirment ne pas se cacher derrière leur adjoint pour remplir leur devoir
d'édiles. Un seul, Pierre Samot ne nous a pas répondu. Quant à nos 6 parlementaires, l'adhésion au projet du
gouvernement n'est manifeste que de la part de Serge Larcher, sénateur. Ce sont Bruno Nestor Azérot et
Jean-Philippe Nilor qui sont les plus tranchant, affirmant leur totale opposition au projet que Christiane Taubira
défendra devant eux dans quelques mois.
1
3
2
1
 Conseil des ministres

C'est le 24 octobre prochain que le projet de loi relatif au mariage des homosexuels sera présenté au Conseil des
ministres. Passage obligé pour officialiser le texte qui sera alors déposé sur le bureau du Parlement, soit
l'Assemblée nationale puis le Sénat.
   Les mairies

Christiane Taubira l'a dit ; il n'y aura aucune dérogation accordée aux mairies pour ne pas unir les homosexuels.
La ministre de la Justice rappelait ainsi un principe républicain : la loi s'applique partout et les édiles ne peuvent
se dérober. Mais pour unir deux personnes, les maires délèguent la charge à leurs adjoints et aux officiers d'Etat
civil.
2
3
On September 24, 2012, this web page was
created in and published from the Bronx, New York.

Visits to this page since September 24, 2012:
Counter
Table of Contents
for
2012 Summer Travels
The Travels of
Steve Parelli
and
Jose Ortiz
opening page -
photo collage